Accueil du site > Entretenir et restaurer les cours d’eau > Lutter contre les plantes invasives

Lutter contre les plantes invasives

D’où viennent-elles ?

La plupart des plantes exotiques ont été introduites en France soit par le biais des nombreux échanges internationaux, soit de manière volontaire, à partir des pays comme l’Amérique du Sud, le Japon ou le Canada.
Ces plantes, souvent vendues pour leurs qualités ornementales, agrémentent les bassins et les aquariums. Elles sont par la suite disséminées dans les milieux naturels lors de vidange des aquariums dans le milieu. Elles peuvent être diffusées sur d’autres territoires à travers leurs cueillettes, leurs transplantations, ou leurs manipulations par l’homme ou les oiseaux migrateurs.

Pourquoi lutter contre ces plantes ?

Suite à leur introduction dans le milieu, les plantes invasives ont pu s’adapter aux conditions de leur nouvel environnement. Ne rencontrant aucune contrainte, ni aucun concurrent naturel, elles peuvent se répandre rapidement et engendrer de multiples problèmes sur le réseau hydrographique :

  • Des conséquences sur le milieu :

- diminution de la biodiversité locale ;
- altération de la qualité de l’eau (réduction du taux d’oxygène, apport de matière organique, risque de favoriser les proliférations de cyanobactéries) ;
- accélération de l’envasement du cours d’eau.

  • Des conséquences pour les usages :

- entrave à la pratique de la pêche ;
- difficultés pour les loisirs nautiques ;
- obstruction des captages d’eau superficielle.

  • Des conséquences économiques :

- d’importants moyens financiers doivent être mobilisés pour la gestion de ces plantes. Les interventions coûtent chères et doivent être renouvelées fréquemment.

 

Cartographie